Aller au contenu principal

L’arrestation de Robespierre - Aliprandi d’après Barbier

Analyse

9 thermidor an II, 27 juillet 1794.

Annotations :

1. Signé sous la gravure à gauche « Barbier invenit », à droite « Aliprandi f. ».
Légende en français en bas à droite : « Léonard Bourdon et un autre Deputé l’arretterent : un Gendare le saisit et detourna le coup de pistolet qu’il se tira ; alors un sans-culotte lui dit, Il y a donc un Etre Supréme Robespierre ! Il fut guillotinné le 28 a 7. h. du Soir. »
2. Réf. biblio. : Recueil collection De Vinck. Un siècle d’histoire de France par l’estampe, 1770-1870. Vol. 48, pièces 6461-6583, Ancien Régime et Révolution. Pièce 6498.

Composition de l'image :

Informations techniques

Notice #014648

Image HD

Identifiant historique :
B3967
Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
https://gallica.bnf.fr