Aller au contenu principal

La mort de Marat - David

Date :
1793
Nature de l'image :
Peinture sur toile
Dimensions (HxL cm) :
165x128 cm
Sujet de l'image :
Histoire moderne. 18e siècle. La révolution française
Lieu de conservation :
Bruxelles, Musées royaux des beaux-arts
n°inv. 3260
Mentions dans l'image
Œuvre signée
Œuvre datée

Analyse

Annotations :

1. Dédicace, signature et date en bas à droite : « À MARAT, | DAVID. | L’AN - DEUX »
La lettre de Charlotte Corday est datée du jour de l’assassinat de Marat : « Du 13 juillet 1793. | marie anne Charlotte | Corday au citoyen | Marat. | il suffit que je sois | bien malheureuse | pour avoir droit | a votre bienveillance ».

2. Demandé à David par Guirault, porte-parole de la section du Contrat social à la Convention le 14 juillet 1793 : le peintre annonce son achèvement le 14 octobre et demande à l’exposer chez lui. Offert à la Convention le 14 novembre, il est placé dans la salle d’Assemblée en pendant à « Le Pelletier », de part et d’autre de la tribune du président. Les deux sont retirés le 9 février 1795, mais ne sont rendus à David, sur sa demande, que le 27 octobre.
Legs en 1886 de Jules David-Chassagnol, Paris. Entre en 1893 au musée.

Composition de l'image :
Personnage unique

Informations techniques

Notice #014690

Image HD

Identifiant historique :
B4009
Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
https://artsandculture.google.com (Google Arts & Culture)
Bibliographie :
Antoine Schnapper et Arlette Sérulaz, David (cat), RMN, 1989
n°118, p. 282