Aller au contenu principal
Arthur au chevet de la fausse Guenièvre (Lancelot du lac, Ms Fr 114)

Notice #016226

Image HD

Série de l'image :
Lancelot du lac, Bnf ms fr 114
Date :
1470
Nature de l'image :
Enluminure
Sujet de l'image :
Fiction, 13e siècle. Lancelot du lac
Lieu de conservation :
Paris, Bibliothèque nationale de France, Manuscrits
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
Français 114, folio 321 recto
Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
https://gallica.bnf.fr

Analyse

Analyse de l'image :
Sur le point de mourir de maladie, la fausse Guenièvre confesse son crime à un ermite pour tenter de sauver son âme. L’ermite ordonne un aveu public au roi.
   C’est d’abord Bertelai qui avoue sa trahison à Arthur.
   Gauvain fait alors au roi ses remontrances.
   Arthur se rend ensuite au chevet de la fausse Guenièvre, entouré de ses chevaliers : elle lui fait son entière confession.
   
   Dans Lancelot II, la fausse Guenièvre ne meurt pas de maladie mais est condamnée au bûcher.
   Ici, contrairement au Lancelot III de Lettres Gothiques, Arthur et Guavain sont seuls au chevet de la fausse Guenièvre.
Annotations :
1. Rubrique sous l’image : « Et apres comment messire gauuain p[ar]la au roy arthur son oncle en la blasma[n]t mo[u]lt fort ».