Aller au contenu principal
Combat de Ferragus et d’Argail (Roland l’amoureux, ch1, 1549)

Notice #016279

Image HD

Série de l'image :
Roland l’Amoureux, trad. française Maître Jacques Vincent, Paris, 1549, in-fol
1549
Nature de l'image :
Gravure sur bois
Sujet de l'image :
Fiction, 15e siècle. Orlando inamorato
Lieu de conservation :
Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
YD-6, folio 1 recto
Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
https://gallica.bnf.fr

Analyse

Analyse de l'image :
Ferragus à gauche est reconnaissable au fait que, par défi, il se présente presque sans armure contre Argail. Son défi est le suivant : soit Argail lui donne sa sœur Angélique, soit il mourra. Le combat se fait à l’épée, car Argail a oublié sa lance au grand pin près de la fontaine. La fin du combat est au chant suivant…
   Dan sla tribune au fond on distingue le roi Charles et Angélique.
Annotations :
1. Argument du chant en haut de la page au-dessus de la gravure : « Comme le Roy Charles fist publier un tournoy, durant lequel (et pendant le festin qu’il faisoit à ses Barons), arriva Argail, acompagné de sa sœur Angelique, qui defua à la iouste tous les Cheualiers de la Court. Maugis connoissnat ’enchantement de l’anneau d’Argail é de ses armes, s’en va au lieu ou ilz estoient, pour les surprendre : mais il demoura prisonnier entre les mains d’Angelique, laquelle l’enuoya au Catay tout enchaisné. Celà fait, Astolphe vint iouster, lequel fut abatu, & Ferragut semblablement, qui ne se voulut arrester à l’ordonnance du Roy Charles, ains fist tel deuoir de combatre, qu’il occist les Geans d’Argail. »