Aller au contenu principal
Combat de Raison et d’Amour - A. de Salamanca d’après Baccio Bandinelli

Notice #017813

Image HD

Auteur(s) :
Bandinelli, Baccio (1493-1560)
Antonio de Salamanca (1478-1563 ?), imprimeur-libraire et graveur à Rome
1545
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Sujet de l'image :
Sujet allégorique. Amour et Chasteté
Lieu de conservation :
Amsterdam, Rijksmuseum, Rijksprentenkabinet
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
RP-P-OB-38.951
Traitement de l'image :
Image web

Analyse

Analyse de l'image :
Vasari décrit cette composition comme le combat de Cupidon et d’Apollon en présence de tous les dieux. A gauche, Apollon brandit son arc face à Cupidon, vu de dos, et déjà prêt à décocher sa flèche. Derrière Apollon, Jupiter, Saturne, Mercure, Hercule et Diane. derrière Cupidon, Vénus, Vulcain. Le temple de Vénus à droite est pris dans les nuées, tandis que le ciel est clair au-dessus du camp de gauche.
   D’inspiration néo-platonicienne, ce combat oppose l’âme inférieure à droite à la raison à gauche.
Annotations :
1. Signé et daté en bas à droite « ANT SALAMNC EXCVDEB ROMA .1.5.4.5. .NB. .F. » (N. B. pour Nicolas Beatrizet, qui fut apparemment l’imprimeur).
2. Traduction des distiques latins : « Voici que la dicine Raison, que la répugnante Concupiscence humaine se combattent, généreuse Intelligence, sous ton arbitrage. Toi cependant, tu mets ici en lumière les exploits valeureux, et là tu couvres d’obscurs nuages les actes impies. Si la raison l’emporte, elle brillera au firmament avec le soleil. Si Vénus l’emporte, sa gloire sur terre ne sera que fumée. Apprenez, mortels, que les étoiles sot aussi haut au-dessus des nuages, que la Raison sacrée au-dessus des vils appétits. »
3. Cette gravure est analysée par E. Panofski dans les Essais d’iconologie, chap. V, « Le mouvement néo-platonicien », Gallimard, nrf, 1967, p. 222sq.