Aller au contenu principal
Métamorphose des vaisseaux troyens en nymphes (Énéide, Vat.Lat.3225)

Notice #018456

Image HD

Série de l'image :
Vergilius Vaticanus (fragments des Géorgiques et de l’Énéide), IVe siècle
Entre 360 et 410
Nature de l'image :
Enluminure
Sujet de l'image :
Énéide
Lieu de conservation :
Rome, Vatican, Bibliothèque apostolique
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
Vat.Lat.3225, f°71r
Traitement de l'image :
Image web

Analyse

Analyse de l'image :
« Continuo puppes abrumpunt uincula ripis
   delphinumque modo demersis aequora rostris
   ima petunt. Hinc virgineae (mirabile monstrum)
   reddunt se totidem facies pontique feruntur.
   Obstipuere animi Rutulis, conterritus ipse
   turbatis Messapus equis, cunctatur et amnis
   rauca sonans reuocatque pedem Tiberinus ab alto. » (IX, 118-125)
   
   L’image représente bien à droite les vaisseaux changés en nymphe, mais la bataille qui se joue sur terre n’est pas claire. Messape au centre semble poursuivre Turnus à gauche, et un autre cavalier, tandis qu’une cohorte de fantassins arrive d’en haut. Virgile parle des chevaux épouvantés (turbatis equis) de Messape, qu’il faut donc supposer sur un char, tandis que Turnus ne perd pas confiance (non audaci Turno fiducia cessit, v. 126)… et c’est tout !
Annotations :
1. Au-dessus des cavaliers, de gauche à droite, « Turnus » et « Messapus ».
2. Folio 71 recto.