Aller au contenu principal

Thestylis (Bucoliques, Strasbourg, 1502) - S. Brant

Date :
1502
Nature de l'image :
Gravure sur bois
Sujet de l'image :
Lieu de conservation :
Cod. Heid. 370,319 (Signatur/Shelfmark UB)

Analyse

Au-dessus de l’image sont imprimés les trois derniers vers de la 1ère églogue.

En haut à droite, Corydon assis dans la hêtraie lance sa plainte amoureuse (3-4).
En bas à gauche, un lézard se cache dans les épines (9).
Au centre de l’image,Thestylis, un coufin sur la tête et une jarre d’eau à la main, apporte aux moissonneurs de quoi se restaurer (10-11).
Il faut ensuite revenir à la partir supérieure de l’image : Corydon voudrait voir Alexis, représentée en haut au centre, chanter dans les bois auprès de lui (28-31). Entre Corydon et Alexis, le dessinateur a placé une cornemuse, c’est la fistula à sept tuyaux inégaux (36-37).
Corydon ensuite se vante de deux jeunes chevreuils qu’il élève au lait de brebis : on le voit téter tout en haut à droite (40-41).
Il faut ensuite descendre en bas à droite, où une nymphe assise à côté de lys en fleur tresse une couronne pour le jeune homme (v. 46-50).
En haut à gauche, l’Auster souffle, appelé par dépit par Corydon (58-59)
En dessous, les sangliers souillent les sources (59)
Au centre, derrière Thestylis, une lionne (tachetée !) chasse un loup qui chasse une chèvre (63-64).
En bas à gauche, c’est le soir, les bœufs se tiennent devant la charrue dont le paysan vient de les dételer (66).
   

Annotations :

1. Folio IIII verso.

Sources textuelles :
Virgile, Bucoliques (39 av JC)
2e églogue

Informations techniques

Notice #018611

Image HD

Identifiant historique :
B7930
Traitement de l'image :
Image web