Aller au contenu principal
Charles VIII assiégeant une place forte (Virgilii opera cum Servii commento)

Notice #018614

Image HD

Série de l'image :
Virgilii opera cum Servii commento, ms Dijon XVe siècle
Date :
Entre 1469 et 1500
Nature de l'image :
Enluminure
Sujet de l'image :
Énéide
Lieu de conservation :
Dijon, Bibliothèque municipale
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
Ms 493
Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
http://patrimoine.bm-dijon.fr

Analyse

Analyse de l'image :
Paul Chenu a interpété en 1945 cette enluminure comme représentant Charles VIII, ayant quitté un soir de mai 1491 le château de Plessis-lez-Tours pour venir, sous prétexte d’une partie de chasse, délivrer de sa prison de Bourges son cousin le duc d’Orléans et l’attendant, près du vieux château de Bourdeille.
    Mais l’enluminure introduit le commentaire des Bucoliques, auquel le haut de la page se réfère sans nul doute : on voit cinq bergers se tenant la main danser à la musique du chalumeau du premier. A droite, les troupeaux, brebis, chèvres et vaches, font la matière des Géorgiques, tandis qu’en dessous l’armée qui se presse devant le chateau renvoie aux guerres de l’Enéide. Enfin, la colonne surmontée d’une statue de Diane chasseresse nous indique clairement que cet espace n’est pas celui de la France chrétienne du XVe siècle, mais qu’il s’agit de l’Italie romaine de Virgile.
    L’enluminure pourrait donc évoquer la présence du roi de France sur les terres de Virgile, c’est-à-dire le début des guerres d’Italie : Charles VIII avait démarré les hostilités en 1494.
    Le roi assis devant sa tente, entouré de ses barons en armes, fait face à un chateau fortifié, protégé par des douves et un pont-levis relevé. Le pont-levis est surmonté d’une image de la Vierge. Le face à face du roi et de l’image de la Vierge structure la composition : derrière la forteresse close que protège la Vierge, c’est la terre de Virgile qu’il s’agit de conquérir. le roi est invité à franchir cette porte close, comme le lecteur à pénétrer dans le texte de Virgile.
Annotations :
1. Folio 1 recto.