Aller au contenu principal
Mme de Merteuil aux pieds du chevalier (Liaisons dangereuses 1796 fig2) - Monnet

Notice #001890

Image HD

Série de l'image :
Laclos, Les Liaisons dangereuses, Londres, 1796
Auteur(s) :
Monnet, Charles (1732-après 1808)
Le Mire, Noël (1724-1809)
Date :
1796
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Sujet de l'image :
Fiction, 18e siècle
Lieu de conservation :
Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
p Z 1205 (4-5)
Sujet de recherche :
B. Tane, Iconographie des Liaisons dangereuses
Traitement de l'image :
Scanner
N° de commande :
9608514
Date de commande :
11/06/1996
Photo sur papier
Localisation de la reproduction :
Montpellier, Inst. de rech. sur la Renaissance l’âge classique & les Lumières

Analyse

Analyse de l'image :
La marquise de Merteuil, après avoir traité volontairement froidement son amant, le chevalier, lui a donné un rendez-vous anonyme dans sa « petite maison » qualifiée pour l’occasion de « temple de l’amour ». Elle se fait reconnaître et promet du plaisir à son amant (LD, L. 10).
Annotations :
1. Au-dessus de la gravure, à gauche « Tome I. », à droite « Page 62 ».
Signé sous la gravure à gauche « C. Monnet del[ineavi] », à droite « N. Le Mire sculp.[sit] ».
Légende sous la gravure : « O mon ami! lui dis-je, … Pardonne-moi mes torts ; je veux les expier à force d’amour. »
Le texte cité en deux parties renvoie pour nombre d’estampes à la phrase coupée par l’insertion de l’illustration.