Aller au contenu principal
×
Recherche infructueuse

Oreste assassine Pyrrhus pour enlever Hermione (Maison de Marcus Lucretius Fronto)

Date :
Entre 50 et 79
Nature de l'image :
Fresque
Sujet de l'image :

Analyse

Alors que Pyrrhus (Néoptolème) s'apprêtait à offrir réparation à1apollon dans son temple, Oreste à droite se jette sur lui pour l'assassiner. Pyrrhus au centre appuie son genou sur l'autel du temple, pour tenter de se défendre. Oreste à droite brandit un poignard contre lui, tandis qu'un autre soldat grec à gauche l'assaille avec sa lance. Alors que la vaisselle du sacrifice et des libations a volé au sol, Hermione, qu'Oreste doit enlever à l'issue du meurtre, se protège la tête.

« On vit alors quel crédit fait trouvé Oreste en contant que mon maître (= Pyrrhus) était un imposteur, venu dans un honteux dessein. Il (= Pyrrhus) franchit les degrés du sanctuaire, pour prier Phoibos devant la salle fatidique ; le voici où brûlent les victimes. Or l'épée à la main, une embuscade le guettait à l'ombre du laurier ; le fils de Clytmenestre était à lui seul l'artisan de toute la machination. Debout, à la vue de tous, l'un adresse au dieu sa prière ; et de la pointe acérée de leur glaive les autres, couverts de leurs armures, blessent traîtreusement le fils d'Achille (= Pyrrhus) sans défense. Face à l'ennemi, il recule, — il n'était pas touché au bon endroit, — il dégaine, et décrochant les armes suspendues au portique, il se dresse sur l'autel, terrible à voir sous le harnais de guerre. Et à grands cris il interroge les fils de Delphes : “Pourquoi me tuez-vous, venu pour un pieux devoir ? Quelle accusation me vaut donc la mort ?” Nul d'entre eux — ils étaient là des milliers — n'éleva la voix. » (trad. Louis Méridier, v. 1109-1128)

Chez Euripide, Hermione n'est pas dans le temple et n'assiste pas au meurtre.

Sources textuelles :
Euripide (480-406 av. JC)

Informations techniques

Notice #019475

Image HD

Traitement de l'image :
Image web