Aller au contenu principal

L'arsenal céleste (Christiade, planche ch. 11) - Eisen

Date :
1753
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Dimensions (HxL cm) :
10,6x5,9 cm
Sujet de l'image :
ƒuvre signĂ©e
ƒuvre datĂ©e

Analyse

Planche du onziĂšme chant.
L'Arsenal CĂ©leste.
Cette image est toute allĂ©gorique. On feint un Arsenal cĂ©leste au-dessus des nues. Cet Arsenal est enfermĂ© par des nuages Ă©pais & entassĂ©s qui contiennent dans leur vaste enceinte, les vents, la grĂȘle, la neige, la foudre, & les vases de colere que Dieu met dans ses trĂ©sors, ainsi qu'il est dit dans l'Ecriture, Le Seigneur a ouvert son trĂ©sor. Le glaive repose dans vos trĂ©sors. IsaĂŻe Chapitre 50. Qui produit les vents de ses trĂ©sors. Psalm. 134. Qui met les abĂźmes dans ses trĂ©sors. Psalm. 32. N'ĂȘtes-vous jamais entrĂ© dans les trĂ©sors la neige, & n'avez-vous jamais considĂ©rĂ© les trĂ©sors de la grĂȘle. Job. Chapitre 36.
Cet Arsenal s'ouvre par trois portiques soutenus de colonnes de nuage. Dans le portique du milieu ont voit la Mort qui prĂ©pare ses vases. A peu de distance d'elle est la Guerre, qui d'une main tient son glaive levĂ© prĂȘt Ă  frapper, & de l'autre une coupe oĂč elle boit le sang humain. Dans le portique Ă  droite, est la Famine assise sur un tas d'ossemens, qui ronge ses bras dĂ©charnĂ©s. Dans le portique Ă  gauche, est la Peste assise sur des exhalaisons contagieuses, qui retient son souffle empestĂ©, & qui a dans sa Maine une coupe dans la quelle est renfermĂ©e la contagion
 

Annotations :

1. Signé et daté sous la gravure à gauche « C. Eisen inv. 1753. », à droite « P. Chenu sculp. »

Informations techniques

Notice #019616

Image HD

Traitement de l'image :
Image web