Aller au contenu principal
×
Recherche infructueuse

Le Doryphore de Polyclète

Attribution incertaine
Date :
100
Nature de l'image :
Sculpture en marbre
Marbre de Carrare
6011

Analyse

Le Doryphore, ou porte-lance, tenait originellement une lance de bois dans sa main gauche. 

Polyclète a été le premier sculpteur grec à rédiger un traité sur son art, le Canon, dont deux courts passages seulement ont été préservés — l'un chez Plutarque et l'autre chez Philon de Byzance, mais que plusieurs auteurs antiques ont paraphrasé, en particulier Galien. Celui-ci indique que Polyclète « a confirmé son discours par une œuvre, en créant une statue selon les principes de son discours, et en nommant la statue elle-même, tout comme son ouvrage, le Canon ». Cette statue est identifiée par Pline au Doryphore, dont le type a été reconnu en 1863 dans une statue en marbre découverte à Pompéi.

Annotations :

2. Découvert sur la Palestre samnite de Pompéi. Copie en marbre du 1er siècle d'après l'original en bronze de Polyclète réalisé vers 440 av. JC.

Sources textuelles :
Pline l’Ancien, en latin Caius Plinius Secundus (23-79), Histoire naturelle

Informations techniques

Notice #019752

Image HD

Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
Wikimedia commons