Aller au contenu principal

Le sacrifice d'Isaac (La Sainte Bible, dessins photographiés, 1868) - G. Doré

Analyse

Cette scène du sacrifice d'Isaac se trouve dans les gravures photographiées et publiées en 1868, mais qui sont antérieures. Elle n'a pas été retenue pour l'édition de 1866. 

 Lorsqu'ils furent arrivés au lieu que Dieu lui avait dit, Abraham y éleva un autel, et rangea le bois. Il lia son fils Isaac, et le mit sur l'autel, par dessus le bois. Puis Abraham étendit la main, et prit le couteau, pour égorger son fils. Alors l'ange de Yahvé l'appela des cieux, et dit : Abraham ! Abraham ! Et il répondit : Me voici ! L'ange dit : N'avance pas ta main sur l'enfant, et ne lui fais rien ; car je sais maintenant que tu crains Dieu, et que tu ne m'as pas refusé ton fils, ton unique. Abraham leva les yeux, et vit derrière lui un bélier retenu dans un buisson par les cornes ; et Abraham alla prendre le bélier, et l'offrit en holocauste à la place de son fils. (Genèse, 22, 10-13)

La scène est traitée de façon assez traditionnelle par le cadre, mais dans un style très théâtral. Isaac est debout, les mains liées, devant le tas de bois, Abraham lève un énorme couteau mais est brutalement saisi par le bras d’un ange. Les trois personnages sont sur une même verticale : Isaac  cherche le regard de son père, tandis que ce dernier détourne la tête. Le meurtre est évité, mais le bélier du sacrifice n'est pas visible. Quant aux branches de bois, elles ressemblent étrangement à des serpents. 

Annotations :

1. Signé en bas de l'image à droite et à l'envers « G. Doré », sous la photographie à droite en rouge « GABRIEL BLAISE PHOTOG. »

2. Photo n°23.

Sources textuelles :
Genèse
22, 1-13 (Bible de Jérusalem, p. 63-64)

Informations techniques

Notice #020815

Image HD

Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
https://gallica.bnf.fr