Aller au contenu principal

Le Général Moreau dictant ses dernières volontés à son ami et aide de camp, le colonel Rapatel - Couder

Date :
1814
Nature de l'image :
Dessin (lavis)
Lavis d'encre sur papier
Lieu de conservation :
Galerie La Nouvelle Athènes

Analyse

Lorsque Auguste Couder entreprend la réalisation de sa Mort du général Moreau pour le Salon de 1814, Napoléon vient d’abdiquer pour la première fois, et le peintre est encore inconnu. Un tel sujet ne pouvait être exposé sous l’Empire. Après avoir servi comme général dans l’armée sous la Révolution, Jean-Victor Moreau (1763-1813), militaire d’origine bretonne, fut accusé de trahison et banni par Napoléon Bonaparte en 1804. Il s’exile avec son épouse aux États-Unis, avant de se mettre au service du tsar Alexandre 1er et de se battre aux côtés de la coalition européenne opposée à Napoléon. Pendant la bataille de Dresde, le 27 août 1813, Moreau est gravement blessé et décède quelques jours plus tard.

Annotations :

1. Signé en bas à droite « Aug.te Couder ».

2. Esquisse pour La Mort du général Moreau, tableau exposé au Salon de 1814.

Informations techniques

Notice #020999

Image HD

Traitement de l'image :
Image web