Aller au contenu principal
×
Recherche infructueuse

Denier de César avec Énée portant Anchise et le palladium

Date :
Entre -47 et -46
Nature de l'image :
Monnaie, médailles
Argent
Sujet de l'image :
REP-13044

Analyse

Au droit : Vénus. Jules César rappelle par cette effigie son ascendance divine. La gens Iulia descend de Iule, le fils d'Énée, lui-même fils de Vénus.

Au revers : Énée fuyant Troie porte son père Anchise sur ses épaules et tient dans sa main droite la statuette du Palladium. Cette statue, dite acheiropoïète (réalisée sans la main de l'homme, d’origine divine) conférait l’expugnabilité à la ville qui la détenait : Troie ne put être prise tant que le temps d'Athéna qui se trouvait à l'intérieur de ses murs conserva le Palladium. Mais la statue, après être passée par diverses mains, aurait finalement été emportée par Énée et déposée à Lavinium, d'où elle serait passée à Rome, où elle était conservée dans le temple de Vesta.

Sources textuelles :
Virgile, Énéide, Livre 02 (Récit par Énée de la chute de Troie)

Informations techniques

Notice #022295

Image HD

Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
Bibliothèque numérique Gallica, Bibliothèque nationale de France (https://gallica.bnf.fr)