Aller au contenu principal
×
Recherche infructueuse

Agar bannie - Rubens

Date :
Entre 1615 et 1617
Nature de l'image :
Peinture sur bois
Dimensions (HxL cm) :
62,8x76
Lieu de conservation :
ГЭ-475

Analyse

Cette peinture de Rubens est assez particuliùre, s’il s’agit comme le titre l’indique du bannissement d’Agar.

La scĂšne se passe un matin devant la porte d’une maison, oĂč se tiennent une femme, un vieillard, et un chien. La femme lĂšve le bras pour chasser et maudire une belle et jeune femme enceinte, qui part vers la droite, n’emportant qu’un baluchon. Elle ne semble pas manifester de colĂšre, mais fait plutĂŽt un signe d’apaisement de la main. Le contraste physique et mental est fort entre les deux femmes, le vieillard est passif, le chien agressif.

Le texte biblique de la GenĂšse (ch.21) est totalement diffĂ©rent, par son contexte et ses personnages. La jeune esclave Agar a Ă©tĂ© donnĂ©e par Sara Ă  Abraham pour qu’il ait une descendance. Agar a eu un fils, IsmaĂ«l, reconnu par tous. Mais lorsque Sara, malgrĂ© son grand Ăąge, enfante Isaac, le « fils de la promesse », tout change.

« Or, Sara regardait s’amuser IsmaĂ«l, ce fils qu’Abraham avait eu d’Agar l’Égyptienne. 
Elle dit Ă  Abraham : “Chasse cette servante et son fils ; car le fils de cette servante ne doit pas partager l’hĂ©ritage de mon fils Isaac.” [
]
Abraham se leva de bon matin, il prit du pain et une outre d’eau, il les posa sur l’épaule d’Agar, il lui remit l’enfant, puis il la renvoya. Elle partit et alla errer dans le dĂ©sert de BershĂ©ba. » (GenĂšse 21, 9-10, 14)

Le peintre transforme la scĂšne biblique en scĂšne de genre, le renvoi par la maĂźtresse de maison, d’une jeune et belle servante coupable d’ĂȘtre enceinte de son maĂźtre. La scĂšne a une portĂ©e morale, la servante est coupable, du moins aux yeux des contemporains. Cette moralisation d’une scĂšne mise en relation avec un rĂ©cit biblique, est une tradition chez les Hollandais du XVIIĂšme siĂšcle mais elle est rare chez Rubens. En 1723 Jean-Antoine Mussard, un jeune suisse nĂ© en 1707, dessine sur Ă©mail une petite miniature de 9 sur 12 cm. Il copie complĂštement la peinture de Rubens, mais cette fois lui donne simplement comme titre La Servante coupable.

Composition de l'image :
ScĂšne (espace vague/espace restreint)

Informations techniques

Notice #002324

Image HD

Identifiant historique :
A1643
Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
Collections en ligne du MusĂ©e de L’Ermitage (http://www.hermitagemuseum.org)
Bibliographie :
Maria Varchavskaia, Rubens. La Sensualité de la vie, Parkstone-Aurora, 1995
n° 10, p. 56