Aller au contenu principal

Les sevreuses - Greuze

SĂ©rie de l'image :
Date :
1765
Nature de l'image :
Peinture sur toile
Dimensions (HxL cm) :
31,75x39,69
31-61

Analyse

« 121. Les Sevreuses
   Autre esquisse. Du mĂȘme
   Chardin l’a placĂ©e au-dessous de la famille de Roslin : c’est comme s’il eĂ»t Ă©crit au-dessous de l’un des tableaux : “ModĂšle de discordance” ; et au-dessous de l’autre : “ModĂšle d’harmonie”.
   En allant de la droite Ă  la gauche, trois tonneaux debout sur une mĂȘme ligne, une table ; sur cette table une Ă©cuelle, un poĂȘlon, un chaudron, et autres ustensiles de mĂ©nage. Sur le plan antĂ©rieur, un enfant qui conduit un chien avec une corde ; Ă  cet enfant tourne le dos une paysanne, sur le giron de laquelle une petite fille est endormie. Plus vers le fond, un assez grand enfant qui tient un oiseau ; on voit un tambour Ă  ses pieds, et la cage de l’oiseau attachĂ©e au mur. Ensuite une autre femme assise et groupĂ©e avec trois petits enfants ; derriĂšre elle un berceau ; sur le pied du berceau un chaton ; Ă  terre, au-dessous, un coffre, un oreiller, des bĂątons de coteret, et autres agrĂšs de chaumiĂšres et de sevreuses. Ostade ne dĂ©savouerait pas ce morceau. On ne peint pas avec plus de vigueur. L’effet en est vrai. On ne cherche pas d’oĂč vient la lumiĂšre. Les groupes sont charmants. C’est la petite ordonnance la moins recherchĂ©e et la mieux entendue. Vous croyez ĂȘtre dans une chaumiĂšre. Rien ne dĂ©trompe, ni la chose, ni l’art. On demande que le berceau soit plus piquĂ© de lumiĂšre ; pour moi, c’est le tableau que je demande... Ah ! je respire ; me voilĂ  tirĂ© de Greuze. Le travail qu’il me donne est agrĂ©able ; mais il m’en donne beaucoup. » (Diderot, Salon de 1765, Versini, p. 393.)
Annotations :
2. Achat par le William Rockhill Nelson Trust.
Le tableau ne figure pas dans le Livret. Diderot lui attribue le n°126 Ă  la suite des tableaux numĂ©rotĂ©s de Greuze. 126 dĂ©signe dans le livret « Plusieurs tableaux sous le mĂȘme numĂ©ro », de GuĂ©rin.
3. Voir gravure : « Les Sevreuses. GravĂ©es d’aprĂšs le Tableau original de mĂȘme grandeur, de Jean Baptiste Greuze Peintre du Roy. TirĂ© du Cabinet de Monsieur de la Reyniere ; CommencĂ© par Mr Tilliard, et fini par Pierre Charles Ingouf en 1769. » Bnf Estampes Dc 8 Fol., folio 78, clichĂ© 57C13417. 32x40,4 cm.
Composition de l'image :
ScĂšne en frise sans profondeur
Objets :
Personnage nous regardant
Personnage endormi ou Ă©vanoui
Les personnages font groupe et constituent la scĂšne
FenĂȘtre
Drap
Chien

Informations techniques

Notice #002883

Image HD

Identifiant historique :
A2202
Traitement de l'image :
Image web
Bibliographie :
Edgar Munhall, Greuze the Draftsman, Merrel, Londres/Frick Collection, NY, 2002
Fig. 88, p. 115
Diderot, Salon de 1765, Ă©d. E. M. Bukdahl, A. Lorenceau, G. May, Hermann, 1984
Texte p. 201 ; Fig. 27 avant p. 183