Aller au contenu principal

Roger arrivé en Bretagne fait descendre Angélique de l’hippogriffe - Lanfranco

Date :
1616
Nature de l'image :
Peinture sur toile
Dimensions (HxL cm) :
92x130
Sujet de l'image :

Analyse

Après avoir momentanément neutralisé l’orque, Roger avait libéré Angélique du rocher où elle était attachée, pour l’installer sur l’hippogriffe et quitter l’île des Ébudiens. Il arrive ici en Bretagne et, après s’être débarrassé de ses armes, qu’on distingue en bas à gauche, au moment d’aider la jeune femme à descendre, oubliant Bradamante il se prend de désir pour elle. Angélique encore confiante s’abandonne aux bras de Roger, dont le visage énamouré trahit pourtant déjà les désirs impudiques. La composition se divise entre, à gauche, l’espace de la scène proprement dite, délimité par un fond rapproché de verdure sombre, et, à droite, l’espace vague, avec sa longue perspective et la mer au lointain. En bas à gauche, le bouclier déposé de Roger métaphorise l’œil du spectateur, barré par le corps retourné de Roger pour accéder à Angélique, l’objet du désir. L’hippogriffe circonscrit de son corps l’espace restreint.

Composition de l'image :
Scène (espace vague/espace restreint)
Sources textuelles :
Roland furieux, chant 10 (Biren trahit Olympe, Roger et l’orque)
st. 114

Informations techniques

Notice #003052

Image HD

Identifiant historique :
A2371
Traitement de l'image :
Scanner
Localisation de la reproduction :
Collection particulière
Bibliographie :
Erich Schleier, G. Lanfranco, Electa 2002
n° 21, p. 141