Aller au contenu principal

Intrépidité de Fabricius au camp de Pyrrhus (étude prép.) - Ferdinand Bol

Date :
Entre 1655 et 1656
Nature de l'image :
Peinture sur toile
Dimensions (HxL cm) :
71x54,5 cm
Sujet de l'image :
Sujet historique. Pyrrhus
Lieu de conservation :
Amsterdam, Amsterdams Historisch Museum
inv.nr. SA 25383

Analyse

Caius Fabricius conduit la délégation romaine envoyée à Pyrrhus pour négocier la paix. Cineas avertit Pyrrhus que Fabricius est pauvre : le roi tente donc le premier jour de le soudoyer le premier jour en lui offrant de l’or et de l’argent. Fabricius refuse.

« Pyrrhus ne feit autre chose pour l’heure : mais le lendemain le cuidant espouventer pour ce qu’il n’avoit jamais veu d’elephant, commanda à ses gens, que s-quand ilz seroient eulx deux ensemble à deviser, on amenast auprès d’eulx le plus grand de ses elephans derriere une tapisserie : ce qui fut fait, et à un certain signe qu’il avaoit ordonné fut soudainement la tapisserie retirée, et se toruva l’elephant avec sa trompe au dessus de la teste de Fabricius, et jetta un cry effroyable et horrible à merveilles. Adonc Fabricius se retournant tout doulcement, sans autrement s’en esmouvoir, se prit à rire, et dit à Pyrrhus en soubriant, Ny ton or ne m’esmeut hier, sire, ny ton elephant aujourd’huy. (Plutarque, Vie de Pyrrhus, trad. Amyot, §41, CFL, I, p. 

Annotations :

2. Étude préparatoire pour la composition monumentale de 1656, qui se trouve au Palais Royal d’Amsterdam (ex Hôtel de ville), Chambre des Burgomasters.

Objets :
Marches
Estrade
Dais
Sources textuelles :
Plutarque (v46/49-v125)
Vie de Pyrrhus, §41

Informations techniques

Notice #003085

Image HD

Identifiant historique :
A2404
Traitement de l'image :
Image web
Bibliographie :
DF Mosby &al, Gods Saints & Heroes, Dutch painting in the age of Rembrandt, 1980
n° 38, p. 168