Aller au contenu principal
Dormition de la Vierge (Saint-Sauveur-in-Chora)

Notice #003397

Image HD

Date :
Entre 1310 et 1320
Nature de l'image :
Mosaïque
Sujet de l'image :
Sujet d’histoire sacrée. La Mort de la Vierge
Lieu de conservation :
Istambul, Église Saint-Sauveur-in-Chora
Traitement de l'image :
Scanner
Localisation de la reproduction :
Collection particulière

Analyse

Analyse de l'image :
Annotations :
2. Chora signifie soit la campagne (l’église a été construite hors les murs de Constantinople) soit le ventre de la Vierge, comme pourrait le suggérer une inscription sur l’une des mosaïques de l’église : « Lieu d’incarnation du Dieu incommensurable ». Une première église a dû exister dès le VIe siècle. Michel Synkeilos, venu s’entretenir avec Léon sur l’iconoclasme (813-820), y fut reçu en grande pompe. Une nouvelle église est construite par Marie Ducaena, la belle-mère d’Alexis Commène, entre 1077 et 1081, sur les fondations de celle du 6e-8e siècle. Au douzième siècle, nouvelle construction, d’un édifice plus large, l’édifice actuel, probablement à l’instigation d’Isaac Commène Sébastocrator, le fils d’Alexis Commène : son portrait apparaît sur la mosaïque de la Déisis, dans le narthex intérieur. Mais c’est à Théodore Metochides, homme d’état et historien sous le règne d’Andronic Paléologue II au début du XIVe siècle, que revient la restauration du couvent et sa décoration de mosaïques. En 1511, l’église