Aller au contenu principal
×
Recherche infructueuse

Judith présente la tête d’Holopherne au peuple de Béthulie (Bible d’Utrecht, F8r)

Notice précédente Notice n°88 sur 107 Notice suivante

Date :
1430
Nature de l'image :
Enluminure
Dimensions (HxL cm) :
6,4x8,8
78 D 38 II, fol. 8r°

Analyse

La scène est organisée à partie de deux groupes qui se font face. Il n'y a pas à proprement parler de plans ni de profondeur. A droite Judith, suivie de sa servante présente la tête d'Holopherne. Derrière, quelques notables l'accompagnent, l'homme en rouge esquisse un mouvement de recul horrifié.

A gauche, Akhior, l’Ammionite, qui connaissait Holopherne, est le seul à pouvoir authentifier la tête. Il se détourne horrifié et se plie littéralement en arrière, prêt à tomber. Derrière lui, le prêtre Ozias, en bleu.

"On invita donc Akhior à sortir de chez Ozias. Sitôt arrivé, lorsqu'il vit la tête d'Holopherne dans la main d'un homme parmi l'assemblée du peuple, il tomba face contre terre, le souffle coupé. On le releva. Il se jeta aux pieds de Judith, se prosterna devant elle et lui dit : " Bénie sois-tu dans toutes les tentes de Juda et dans toutes les nations. Tous ceux qui entendront prononcer ton nom seront bouleversés.” […] En voyant tout ce que le Dieu d'Israël avait accompli, Akhior crut en Dieu, sans réserve. Il se fit circoncire, et fut admis définitivement dans la maison d'Israël ». (Judith XIV, 6-8 et 10)

Dans la Bible, ce n'est donc pas Judith elle-même qui présente la tête. Peintres et illustrateurs préfèrent généralement lui confier ce rôle et ce geste, plus immédiatement spectaculaire. Le fond rouge décoré de motifs or de l'enluminure donne l'impression que les personnages sont auréolés : la scène n'est-elle pas, après tout, une scène de conversion ?

 

 

Objets :
Tête coupée
Sources textuelles :
Judith

Informations techniques

Notice #003645

Image HD

Identifiant historique :
A2964
Traitement de l'image :
Image optimisée par Esrgan
Localisation de la reproduction :
Collections en ligne des manuscrits médiévaux de la bibliothèque Meermanno de La Haye, Huis van het boek