Aller au contenu principal

Jean-Antoine Roucher en prison - Robert

Date :
1797
Date incertaine
Nature de l'image :
Peinture sur toile
Dimensions (HxL cm) :
32,1x40,4 cm
Lieu de conservation :
1937.1
ƒuvre signĂ©e

Analyse

NĂ© Ă  Montpellier, le poĂšte Jean-Antoine Roucher fut guillotinĂ© Ă  Paris le 25 juillet 1794. Ami de Turgot, il avait traduit en 1790 La Richesse des nations d'Adam Smith. Ennemi dĂ©clarĂ© de Robespierre, il est emprisonnĂ© Ă  Sainte-PĂ©lagie, puis Ă  Saint-Lazare, oĂč il rencontre AndrĂ© ChĂ©nier et Hubert Robert.
Roucher est représenté ici regardant le portrait de sa femme, à qui il fit envoyer cette toile la veille de sa mort.

Annotations :

1. Signé sur le montant du lit « H ROBERT PINXIT ».

2. Provient de la collection du baron du Thiel Ă  Paris. Puis New-York, Wildenstein ;
Achat en 1937 par The Ella Gallup Sumner and Mary Catlin Sumner collection.
Hubert Robert fut arrĂȘtĂ© en octobre 1793. TransfĂ©rĂ© de Sainte-PĂ©lagie, oĂč il ne pouvait pas peindre, Ă  Saint-Lazare en 1794, il y rencontre des prisonniers cĂ©lĂšbres, comme AndrĂ© ChĂ©nier. Hubert Robert est libĂ©rĂ© aprĂšs la chute de Robespierre en juillet 1794.

Objets :
Table
Lit
FenĂȘtre

Informations techniques

Notice #003976

Image HD

Identifiant historique :
A3295
Traitement de l'image :
Image web
Bibliographie :
DA Rosenthal, La grande maniĂšre Hist&relig p in France 1700-1800, Rochester 1987
n° 48, p. 148