Aller au contenu principal
Laocoon & ses fils - Agesandros, Athenodoros & Polydoros de Rhodes

Notice #003994

Image HD

Entre -40 et -20
Sujet de l'image :
Guerre de Troie. Laocoon
Lieu de conservation :
Rome, Vatican
Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
http://commons.wikimedia.org/

Analyse

Analyse de l'image :
Laocoon était le frère d’Anchise et un prêtre d’Apollon.
Annotations :
2. Le groupe de Laocoon fut découvert en 1506 à Rome dans une vigne. On identifia les quatre morceaux récupérés comme appartenant à un même ensemble : le prêtre Laocoon et ses deux fils dans leur lutte mortelle avec le serpent envoyé par Neptune de l’île de Ténédos pour condamner à mort et ainsi discréditer celui qui avait prédit la chute de Troie si l’on faisait rentrer le cheval laissé par les Grecs. Michel-Ange assista à cette découverte. Manquaient le bras droit du prêtre, dont un morceau a été retrouvé en 1905 (L. Pollack), et des fragments des bras de ses deux fils.
Ce groupe de marbre fut identifié à la Renaissance (Sangallo) à celui que Pline l’Ancien décrit comme ayant été exécuté dans un seul bloc de marbre par les trois artistes hellénistiques Agesandros, Athenodoros et Polydoros de Rhodes. Il a été considéré comme un modèle de l’école de Pergame, école de sculpture hellénistique florissante sous les rois Eumène II (mort en 159 av. J-C) et Attale III, puis sous l’administration romaine (à partir de 133 av. J-C).
M. Bieber datait encore le Laocoon d’environ 50 av. J-C (Laocoon, the Influence of the Group since its Rediscovery, New York, 1942). Mais on date aujourd’hui au moins le marbre de l’autel sur lequel Laocoon s’appuie du 1er siècle après Jésus-Christ, et les trois sculpteurs rhodiens, spécialisés dans la copie d’ouvrages antérieurs, auraient été actifs à la même époque.
Il aurait donc existé un groupe de Laocoon antérieur à celui que nous avons sous les yeux.
3. Une copie du groupe en marbre du Vatican se trouve à la Galerie des Offices à Florence : elle a été exécutée par Baccio Bandinelli pour le pape Léon X en 1525.
La plus ancienne estampe représentant Laocoon, avant sa restauration, est celle de Marco Dente (†1527), un élève de Marc-Antoine Raimondi. Voir lien.