Aller au contenu principal
Frédégonde & ses sicaires (H. Martin, Hist. de France, 1886) - Bayard

Notice #004533

Image HD

Série de l'image :
Henri Martin, Histoire de France populaire, Paris, Furne-Jouvet, s. d.
Artiste :
Quesnel, Désiré Mathieu, graveur parisien du 19e et du 20e siècles
Bayard, Émile Antoine (1837-1891)
Date :
1886
Nature de l'image :
Gravure
Sujet de l'image :
Histoire moderne. 05e-09e siècle. France
Lieu de conservation :
Collection particulière (Cachan)
Dimensions (HxL cm) :
13,7x10,3

Analyse

Analyse de l'image :
Le royaume des Francs est désormais partagé entre trois fils de Clother, Gontran, Sigebert et Chilperic, Paris demeurant ville neutre. Chilpéric, poussé par sa concubine Frédegonde, rompt la paix et envahit les terres de Sigebert. Il est vaincu et Sigebert se prépare à réunifier le royaume autour de lui. « Chilperic attendait la mort sans rien tenter pour s’y soustraire ; mais Frédegonde, qui était initiée aux empoisonnements que pratiquaient les sorcières, fit venir deux jeunes hommes qui lui étaient dévoués, les enivra de boissons inconnues qui exaltaient le cerveau et troublaient la raison, et leur persuada d’aller tuer Sigebert au milieu de son armée ; elle leur promit que, s’ils périssaient dans l’entreprise, elle gagnerait pour eux, par ses largesses, l’intercession des saints dans l’autre vie. » (Pp. 69-70.) Sigebert est assassiné, mais les Francs élèvent son fils, le petit Childebert, sur le bouclier (575).
Annotations :
1. Signé en bas à gauche « E. B. », à droite « QUESNEL ». 2. Chapitre IX, « Les Mérovingiens (511 à 638.) », p. 69.