Aller au contenu principal

Eudes fuit Bordeaux en flammes (H. Martin, Hist. de France, 1886) - Bayard

Analyse

Le roi Eudes fuyant Bordeaux en flammes. A la mort de Pépin, l’empire des Francs tombe dans l’anarchie. La Provence se rallie au roi d’Aquitaine, Eudes. D’autre part, Charles, fils de Pépin, futur Charles Martel, prend le contrôle de l’Austrasie, puis de la Neustrie. Eudes et Charles sont les hommes forts de cette époque.

« Le roi Eudes, qui avait fait la paix avec Charles Martel, afin d’avoir les mains libres contre cette invasion prévue, marcha contre les musulmans à la tête des Aquitains et des Basques levés en masse, et il délivra Toulouse par une grande victoire. Les musulmans, cependant, conservèrent Narbonne, et, dès 725, ils recommencèrent d’envahir la Gaule, achevèrent d’enlever la province narbonnaise au dernier chef visigoth, remontèrent le Rhône, et se jetèrent sur la Burgondie, qui était démembrée entre ses évêques et ses comtes, et n’obéissait point à Charles. Les musulmans coururent jusqu’à Autun et jusqu’aux Vosges, saccageant tout ; puis ils se rabattirent sur la Provence ; mais les

Annotations :

1. Signé en bas à gauche « Emile Bayard », à droite « BURGUN ».

2. Chapitre X, « Les Maires du Palais. (638-751.) », p. 84.

Composition de l'image :
Procession, triomphe, fuite
Objets :
Cheval

Informations techniques

Notice #004538

Image HD

Identifiant historique :
A3857
Traitement de l'image :
Scanner
Localisation de la reproduction :
Collection particulière