Aller au contenu principal
Doctos doctis obloqui nefas esse (Emblèmes d’Alciat, 1551)

Notice #004782

Image HD

Série de l'image :
Emblèmes d’Alciat, Lyon, Guillaume Rouillé, 1551
1551
Nature de l'image :
Gravure sur bois
Sujet de l'image :
Allégorie
Lieu de conservation :
Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
RES P-Z-851, P. 193
Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
https://gallica.bnf.fr

Analyse

Annotations :
2. Dans la traduction d’Aneau (1549), avec la même image :
Savans, contre savans, ne doibvent parler.
Pourquoy prens tu la Cigale, Hirondelle
A tes petitz pour donner repast d’elle ?
Quand toutes deux vous estes creatures,
En lieu, temps, chant, vol, de mesmes natures.
Laisse la donque Car c’est faict invident
Les eloquens, l’ung sur l’aultre avoir dent.
Dans la traduction de Lefevre (1536), avec une image très différente (la ruine n’occupe que la partie droite et l’hirondelle se détache sur le ciel) :
Scavant ne doit contre scavant parler.
Tu as tort petite Arondelle,
De prandre ceste jolye beste,
Que nous appellons saulterelle,
Faisant comme toy bruit & feste.
Comme toy est en printemps preste.
Comme toy vole sans nuysance.
Musique tient train si honneste :
Que l’ung jamais l’autre ne offence.
2. P. 193.