Aller au contenu principal
Traités d’amitié (Alciat, Emblematum Libellus, 1542)

Notice #004790

Image HD

Série de l'image :
Andreas Alciatus, Emblematum Libellus, Paris, Wechel, 1542
Date :
1542
Nature de l'image :
Gravure sur bois
Sujet de l'image :
Allégorie
Lieu de conservation :
Munich, Bayerische Staatbibliothek
Traitement de l'image :
Scanner
Localisation de la reproduction :
Paris, Bibliothèque de l’École normale supérieure

Analyse

Annotations :
1. Foedera. [Emblème] II.
Hanc citharam a lembi quae forma halieutica fertur,   
Vendicat et propriam Musa Latina sibi,
Accipe Dux : Placeat nostrum hoc tibi tempore munus,   
Quo nova cum sociis foedera inire paras.
Difficile est, nisi docto homini, tot tendere chordas ;   
Unaque si fuerit non bene tenta fides,
Ruptave (quod facile est) perit omnis gratia conchae,   
Illeque praecellens cantus, ineptus erit.
Sic Itali coeunt proceres in foedera : concors   
Nil est quod timeas, si tibi constet amor.
At si aliquis desciscat (uti plerumque videmus)   
In nihilum illa omnis solvitur harmonia.
2. Traduction française par Lefevre, Paris, Wechel, 1536 (même gravure) : Traictez d’amytié.
Comme au Luc la Muse Italique
Print plaisir, pour se bons accors :
Ainsi toy Duc, as pris practique,
De rendre tous princes concors :
Mais si ung ou deux sont discors,
Seurté meurt, Guerre prand repeue :
Com l’harmonie de ce corps
Fault pour une corde rompue.
2. Première version de cet emblème dans l’édition princeps de 1531.