Aller au contenu principal
L’Amour, une affection toute puissante (Alciat, Emblematum Libellus, 1542)

Notice #004808

Image HD

Série de l'image :
Andreas Alciatus, Emblematum Libellus, Paris, Wechel, 1542
Date :
1542
Nature de l'image :
Gravure sur bois
Sujet de l'image :
Allégorie
Lieu de conservation :
Munich, Bayerische Staatbibliothek
Traitement de l'image :
Scanner
Localisation de la reproduction :
Paris, Bibliothèque de l’École normale supérieure

Analyse

Annotations :
1. Potentissimus affectus amor. [Emblème] VII.
Aspice ut invictus vires auriga leonis,   
Expressus gemma pusio vincat Amor ?
Utque manu hac scuticam tenet, hac ut flectit habenas,   
Utque est in pueri plurimus ore decor.
Dira lues procul esto: feram qui vincere talem   
Est potis, a nobis temperet anne manus ?
2. Traduction française par Lefevre, Paris, Wechel, 1536 (même gravure) : Amour affection trespuissante.
Pensez a ce petit chartier
Qui scait mettre au joug les lyons,
Nous pourra il point chastier :
Et ouvrer sur ce que voulions,
Noz cueurs ? dont fault que allieurs plions :
Car s’il est puissant pour telz bestes,
Pensez vous que nous en allions,
Sans qu’il nous lie cueurs & testes ?
2. Première version de cet emblème dans l’édition princeps de 1531.