Aller au contenu principal
Regarder tomber ce qui est en haut (Alciat, Emblematum Libellus, 1542)

Notice #004900

Image HD

Série de l'image :
Andreas Alciatus, Emblematum Libellus, Paris, Wechel, 1542
Date :
1542
Nature de l'image :
Gravure sur bois
Sujet de l'image :
Allégorie
Lieu de conservation :
Munich, Bayerische Staatbibliothek
Traitement de l'image :
Scanner
Localisation de la reproduction :
Paris, Bibliothèque de l’École normale supérieure

Analyse

Annotations :
1. Qui alta contemplantur cadere. [Emblème] LXXXIII. Dum turdos visco, pedica dum fallit alaudas,   Et iacta altivolam figit arundo gruem, Dipsada non prudens auceps pede perculit: ultrix   Illa mali, emissum virus ab ore iacit. Sic obit, extento qui sidera respicit arcu,   Securus fati, quod iacet ante pedes. 2. Traduction française par Lefevre, Paris, Wechel, 1536 (même gravure) : Qui hault regarde, peult tumber. L’oiseleur aux latz travaillant, Au gluz & l’arc, pour oyseaux prandre, Estoit contre le ciel veillant: Si marcha sur le serpent tendre: Lors tost morsure luy sceut rendre. Ainsi (l’arc en hault bandé) meurt. Et tel veult haulx cas entreprandre, Qui devant soy, a l’extreme heurt.