Aller au contenu principal
Jean Pâris de Montmartel, garde du Trésor royal & banquier de la cour - Cochin

Notice #005523

Image HD

Auteur(s) :
Cochin le jeune, Charles-Nicolas (1715-1790)
1766
Nature de l'image :
Dessin à la mine de plomb
Lieu de conservation :
Saint-Quentin, Musée Antoine-Lécuyer
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
inv. LT 132

Analyse

Analyse de l'image :
Parrain de Jeanne-Antoinette Poisson, future Mme de Pompadour, Jean Pâris de Montmartel (1690-1766) est d’une famille de financiers. Amateur d’art, il avait remarquablement décoré son hôtel, acquis en 1752 rue Neuve-des-Petits-Champs. Il possédait une importante collection de peinture ancienne (Teniers, Wouwermans, Andrian Van der Werff, Van Dyck, Giorgione) et moderne (Massé, Lagrenée, Pigalle).
    Cochin le dessine dans le cabinet de son hôtel particulier. Sur la console à gauche, on reconnaît L’Enfant à la cage de Pigalle, qui est un portrait du fils du financier alors âgé de un an. Derrière lui, sur la droite, le bureau cylindré de bois satiné des Indes marqueté à fleurs, garni de bronze doré à quatre petits tiroirs fermant à clef était probablement de Latz ou d’Oeben. En haut à droite, la pendule astronomique est une œuvre de Michel Stollewerck et d’Alexandre Fortier. Sur le mur du cabinet est tendu Le Bal, une des six pièces de la sixième tenture de Dom Quichotte tissée aux Gobelins d’après Charles-Antoine Coypel et livrée à Pâris de Montmartel en février 1764.
Annotations :
2. Collection Jacques Doucet (avant 1912). Vente anonyme, Paris, Hôtel Drouot, 2 avril 1909, lot 19. Collection Marius Paulme. Vente Paris, galerie Georges Petit, 13 mai 1929, lot 50. Germain Seligmann. Don de la société des amis du musée De La Tour. Entré au musée en 1932 ou 1935.
Le dessin aurait été commandé par le fils du banquier en 1766, année du décès de son père. Cochin aurait travaillé d’après le portrait de Maurice Quentin de La Tour.