Aller au contenu principal
La Visitation - Vien

Notice #005573

Image HD

Auteur(s) :
Vien, Joseph Marie (1716-1809)
1753
Nature de l'image :
Peinture sur toile
Sujet de l'image :
Sujet d’histoire sacrée. Visitation
Lieu de conservation :
Rouen, Musée des Beaux-Arts
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
inv. 862-1-8
Traitement de l'image :
Scanner
Localisation de la reproduction :
Paris, Bibliothèque de l’École normale supérieure

Analyse

Analyse de l'image :
La sobriété des drapés contraste avec les compositions tourbillonnantes de Boucher et annonce le néo-classicisme des années 1760. Les dominantes roses étaient faites pour plaire à Mme de Pompadour. Lors de la présentation du tableau à Versailles, celle-ci s’enquit de l’identité du modèle qui avait posé pour la Vierge. Vien ne voulut pas lui répondre, mais prétend dans ses Mémoires qu’il s’agissait de « la belle Morphise », peut-être Louise O’Murphy, maîtresse de Louis XV. Peut-être la maîtresse du roi en titre avait-elle reconnu quelque autre pensionnaire du Parc-auxCerfs, dédiée aux plaisirs du roi, et s’était-elle vue, dans ce tableau, sous les traits d’Elisabeth.
Annotations :
2. Mme de Pompadour avait reçu du roi en 1746 près de Dreux le château de Crécy. Elle le fit aménager et fit quelques largesses au village de Crécy : construction d’un hôpital, embellissement de l’église. En 1752, son frère M. de Vandières, le futur Marigny, écrit à Lépicié : « Ma sœur veur faire faire des tableaux pour l’Église de Crécy. Sçavoir un grand tableau de 8 pieds d ehaut sur 5 pieds 2 pouces de large hors œuvre, un mistère au choix du Peintre ; et deux tableaux ovales de 3 pieds 9 pouces de haut sur 3 pieds de large, hors œuvre, l’un représentant St. Éloy, et l’autre St. Jean Baptiste. Je laisse aussy, à votre choix, celuy ou ceux des Peintres en sous ordre, que vous croirés qui peuvent le mieux s’en acquitter ; quand vous aurés pris votre parti sur ce choix, vous aurés agréable de m’en faire part. » Lépicié recommande Vien, qui vient d’être admis à l’Académie. Vien « compte executer pour le grand tableau de crécy une visitation, ce qui fera selon lui contraste avec deux tableaux ovales qui ne repr