Aller au contenu principal

Le Christ et la femme adultère (version de Rome) - Tintoret

Date :
1546
Nature de l'image :
Peinture sur toile
Dimensions (HxL cm) :
118,5x168 cm
CAL-F-012296-0000
Mentions dans l'image

Analyse

La sc√®ne est cens√©e se passer dans le Temple de J√©rusalem, o√Ļ le Christ d√©livre son enseignement au peuple. Les scribes et les Pharisiens lui am√®nent une femme adult√®re, elle doit √™tre lapid√©e. Le Christ se baisse sans rien dire et √©crit quelques mots de son doigt sur le sol (l'√©vangile ne dit pas ce qu'il √©crit). Vient alors la phrase c√©l√®bre : ¬ę Que celui d'entre vous qui est sans p√©ch√© jette le premier la pierre contre elle ¬Ľ. Les Pharisiens en entendant cela s'en vont, jusqu'√† ce que le Christ reste seul face √† la femme adult√®re : personne ne l'ayant condamn√©e, il l'absout et la renvoie.

Par rapport au récit évangélique, le Tintoret prend quelques libertés. Dans une galerie couverte agrémentée de plusieurs rangées de colonnes, le Christ est assis sur un banc de pierre face à la femme adultère, vêtue de velours bleu-vert. Il vient d'écrire quelques mots au sol, la femme les lit. Derrière lui, les Pharisiens se regardent les uns les autres, incrédules. A droite et au fond des passants se retournent et esquissent un mouvement de recul devant le scandale.

Le Tintoret transforme et condense le r√©cit : nous sommes au moment du verdict, √† la fin donc du r√©cit. Le Christ tourn√© vers la femme adult√®re semble bien l'interroger, mais plut√īt du regard que par la parole. Son verdict, ce sont les mots qu'il a √©crits sur le sol, et que la femme adult√®re lit avec surprise. Autour d'eux mais √† distance, il y a foule, mais un vide s'est creus√© au centre de la sc√®ne : est-ce la femme adult√®re, ou plut√īt est-ce le Christ qui fait scandale ? Les rayons X r√©v√®lent que le Tintoret a peint d'abord la femme nue, prenant probablement comme mod√®le une des prostitu√©es du quartier de la paroisse San Cassiano o√Ļ il vivait.

La composition se d√©ploie dans un espace qui est celui de la sc√®ne th√©√Ętrale de la Renaissance italienne : au premier plan, le proscenium o√Ļ √©voluent les personnages. Le second plan est occup√© par les colonnades du frons scenae et la perspective d‚Äôarchitecture qui donne l‚Äôillusion de profondeur. Cette colonnade ajour√©e rend visible le d√©cor de fond, qui repr√©sente un paysage (peu compatible avec l'int√©rieur suppos√© du Temple !). Pour r√©aliser sa premi√®re grande composition architecturale, et notamment le sol dall√© (dont les rayons X r√©v√®lent de nombreux repentirs), le Tintoret s'inspira des trait√©s d'architecture de Sebastiano Serlio, architecte et sp√©cialiste des d√©cors de th√©√Ętre. Il compte d‚Äôailleurs¬†parmi ses amis les plus proches Andrea Calmo, dramaturge et acteur.¬†Il se fabriqua une maquette en bois, sorte¬†de petit th√©√Ętre o√Ļ il pouvait disposer les figurines des personnages √† peindre.

Annotations :

1. Le Christ écrit au sol, pour attirer l’attention des Pharisiens qui s’apprêtent à condamner la femme adultère.

3. Le Tintoret a réalisé plusieurs Femmes adultères, celle-ci est la première. Une version plus tardive est à Dresde, une autre dans la collection Monti de Milan, une autre au Rijksmuseum d'Amsterdam (version d'atelier, 1555). Contrairement aux versions de Rome et d'Amsterdam, les versions de Dresde et de Milan représentent le Christ se retournant. Il se retourne car il était occupé à des actions plus importantes, soigner ou guérir un paralytique, une femme et son bébé… La femme adultère le dérange, il ne faudrait pas que cela dure trop longtemps. Dans la version de Rome, Tintoret cherche encore à produire une vraie scène, dont le silence éloquent (pas très facile à déchiffrer à vrai dire !) installe un véritable suspens dramatique.
Avant de peindre cette Femme adultère, Tintoret avait réalisé un Salomon et la reine de Saba, actuellement à Vienne : d'une certaine manière, le Christ, face à la femme adultère, rend un jugement de Salomon.

Objets :
Inscription
Colonnade
Sources textuelles :
√Čvangile de Jean
VIII,1-11 (Bible de Jérusalem, p. 1835)

Informations techniques

Notice #005752

Image HD

Identifiant historique :
A5071
Traitement de l'image :
Image web
Bibliographie :
Roland Krischel, Le Tintoret, Könemann, 2000
n¬į¬†21, p.¬†26 et comm. p. 26-28