Aller au contenu principal

Plaintes de Mirtil (Pastor fido, Pautonnier, 1606, acte III)

Analyse

Au premier plan le berger Mirtil dit sa peine face à l’apparente insensibilité d’Amarillis.
   A gauche, Amarillis à la faveur d’un jeu de colin-maillard embrasse Mirtil, tout à coup pourvu d’une barbe (!) sous les yeux de ses compagnes les nymphes, et notamment, au premier plan à gauche, de Corisque, maîtresse d’œuvre du jeu.
   A droite, dialogue d’Amarillis et de Mirtil.
   Au fond à droite, Amarillis entre dans la grotte où elle croit pouvoir prendre au piège Lisette avec Silvio. Mais le satyre, croyant piéger Corisque, l’enferme dans la grotte dont il obstrue l’entrée avec un rocher.
   Le graveur, qui a grossièrement imité la composition de la gravure de l’éd. Ciotti de 1604, n’a visiblement pas connaissance de l’histoire : le jeu de colin-maillard devient méconnaissable et Mirtil attrape malencontreusement une barbe dans la séquence de gauche.

Sources textuelles :
Battista Guarini, Il Pastor fido, acte III

Informations techniques

Notice #007125

Image HD

Identifiant historique :
A6444
Traitement de l'image :
Scanner
Localisation de la reproduction :
Collection particulière (Cachan)