Aller au contenu principal
Amarillis et Mirtil (Il Pastor fido, acte III, 1639) - Daret

Notice #007130

Image HD

Série de l'image :
Il Pastor fido di Battista Guarini, [Torino ?], 1639
Auteur(s) :
Daret, Pierre (1604?-1678)
1639
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Sujet de l'image :
Fiction, 16e siècle
Lieu de conservation :
Dijon, Bibliothèque municipale
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
Fonds Patrimoine, cote FA I-414
Traitement de l'image :
Photo numérique

Analyse

Analyse de l'image :
Au premier plan, Mirtil et Amarillis conversent. Amarillis est souvent représentée ici les yeux bandés (Ciotti 1602 et 1604, du Marteau 1671, Loyson 1676, Elzevier 1678) : c’est à la faveur d’un jeu de colin-maillard qu’elle a été poussée par ses compagnes à embrasser Mirtil en croyant donner un baiser à son amie Corisque. Daret préfère représenter le moment d’après, lorsque Amarillis recouvrant la vue découvre qu’elle a embrassé son timide amant, et prend la fuite (comparer avec Prault 1766, Zatta 1788). Où est le bandeau ? Est-ce l’écharpe qui flotte dans le dos d’Amarillis ?
   Au fond à gauche, les nymphes forment une ronde : de cette manière, le graveur évoque le jeu de colin-maillard.
   A droite, au-dessus d’Amarillis, on distingue la grotte où elle doit se cacher, et être piégée par le satyre à la fin de l’acte III. Mais le personnage qui monte la garde assis devant la grotte n’a guère l’air d’un satyre...