Aller au contenu principal

Apelle peignant Campaspe devant Alexandre - David

Artiste :
David, Jacques-Louis (1748-1825)
Date :
1814
Nature de l'image :
Peinture sur bois
Dimensions (HxL cm) :
96,5x136,2 cm
Sujet de l'image :
Sujet historique. Alexandre et Campaspe
Lieu de conservation :
Lille, Musée des Beaux-Arts
P 444

Analyse

Annotations :

2. Œuvre inachevée.
Vente David, 1826, 1835. Baron Meunier, 1874. Jules, David-Chassagnole. Acquis par le musée en 1885. Restauré en 1920.

3. Il existe un dessin préparatoire, daté 1813, dans la collection Duseuil.

Analyse de l'image :

Alexandre avait demandé à Apelle de peindre sa maîtresse Campaspe. Apelle tomba amoureux de Campaspe en la peignant. Alexandre s’en aperçut, mais au lieu de s’en irriter, il offrit Campaspe à Apelle.

David choisit ici de représenter le moment où le peintre, cessant de regarder la jeune femme comme un simple modèle, laisse tomber son bras qui tenait le pinceau pour se livrer au seul plaisir érotique de la regarder. Le sujet du tableau est donc le changement de nature du regard du peintre.

Alexandre est représenté à gauche nu avec un casque. Pourquoi nu ? Sa nudité de théâtre suggère qu'il devait poser avec sa concubine, ce qui n'est pas l'histoire habituelle. Il vient de derrière le peintre, il s'apprêtait à prendre place aux côtés de sa maîtresse. Mais Alexandre surprend quelque chose. Ce n'est pas le regard d'Apelle, car Alexandre regarde exclusivement Campaspe. Il évalue son geste de pudeur, sa main droite relevée contre sa poitrine, ses yeux baissés, son visage rougissant : il comprend que le sentiment d'Apelle est partagé. Alexandre effleure alors du doigt le dos du peintre, comme pour le faire sortir de sa rêverie : l'instant d'après, il lui offrira Campaspe.

Objets :
Femme étendue sur un lit
Estrade
Sources textuelles :
Pline l’Ancien, en latin Caius Plinius Secundus (23-79), Histoire naturelle
XXXV, 10

Informations techniques

Notice #007953

Image HD

Identifiant historique :
A7272
Traitement de l'image :
Image optimisée par Esrgan
Localisation de la reproduction :
Collection particulière (Cachan)
Bibliographie :
France Borel, Le modèle ou l’artiste séduit, Skira, 1990
p. 141 (la reproduction est à l’envers dans le livre)