Aller au contenu principal
Renaud et Armide surpris par Charles et Ubalde - Tiepolo
Renaud et Armide surpris par Charles et Ubalde - Tiepolo

Notice #000806

Image HD

Auteur(s) :
Tiepolo, Giambattista (1696-1770)
Date :
Entre 1742 et 1745
Nature de l'image :
Peinture sur toile
Sujet de l'image :
Fiction, 16e siècle
Lieu de conservation :
Chicago Illinois, The Art Institute of Chicago
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
1925.699
Sujet de recherche :
S. Lojkine, La Scène de roman, chap. 2 (La Jerusalem délivrée)
Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
https://www.artic.edu/ (Art Institute, Chicago)

Analyse

Analyse de l'image :

Tiepolo a pris quelques libertés avec le chant XVI de la Jérusalem délivrée, qui raconte comment Charles et Ubalde, envoyés par Godefroy, vinrent chercher Renaud, enlevé par Armide et maintenu sous son charme, pour le ramener à la guerre et au siège de Jérusalem. Le jardin où Armide tient Renaud suspendu à son amour se situe à l’intérieur du château circulaire représenté ici au fond. Charles et Ubalde ne sont pas dissimulés derrière le muret où ils apparaissent. L’espace restreint de la scène est délimité par la robe même d’Armide, qui dessine une sorte de mandorle aérienne orange. Pour que le corps d’Armide épouse la mandorle, seule sa jambe droite est visible : on se demande d’ailleurs où la jambe gauche pourrait être logée... Tiepolo suggère une posture obscène, Armide écartant largement les cuisses pour y accueillir Renaud, mais il ne va pas jusqu’au bout de sa suggestion. Il en résulte cette étrange Armide unijambiste ! Renaud est placé à la lisière de l’espace restreint délimité par la robe d’Armide.

Annotations :

2. Legs de James Deering.