Aller au contenu principal
Contre-offensive des Troyens (Énéide, Strasbourg, 1502) - J. Grüninger > S Brant

Notice #008161

Image HD

Série de l'image :
Publii Virgilii Maronis Opera, Strasbourg, J. Grüninger, 1502, in-F°
Auteur(s) :
Grüninger, Jean (actif à Strasbourg de 1482 à 1531)
Brant, Sébastien (1458-1521)
1502
Nature de l'image :
Gravure sur bois
Sujet de l'image :
Énéide
Lieu de conservation :
Heidelberg, Universtätsbibliothek
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
Cod. Heid. 370,319 (Signatur/Shelfmark UB)
Traitement de l'image :
Image web

Analyse

Analyse de l'image :
Quis cladem illius noctis, quis funera fando
   Explicet aut possit lachrymis aequare labores
   Urbs antiqua ruit multos dominata per annos (II, 361-365)
   [Qui du désastre de cette nuit, qui de la mort répandue, pourrait dire
   le tableau ? Qui de ses larmes pourrait égaler le comble de ces peines ?
   Une ville immémoriale est ruinée après avoir gouverné le monde durant tant d’années.]
    L’image décrit ce qui suit ces vers de lamentation. La troupe d’Énée surpend Androgée, qui croyait rencontrer des compagnons, et le massacre lui et les siens (370-398). Des Grecs poltrons rentrent se réfugier dans le cheval de bois (401).
Annotations :
2. Folio CLXX recto.