Aller au contenu principal

Ganymède et l’aigle (version de Vienne) - Rubens

Date :
Entre 1611 et 1612
Nature de l'image :
Peinture sur toile
Dimensions (HxL cm) :
203x203
Sujet de l'image :
Lieu de conservation :

Analyse

Il s’agit plutôt d’une apothéose, toute référence au combat du berger et de l’aigle ayant disparu.

Annotations :

3. Ce tableau ou une variante proche a appartenu à la Galerie du Palais royal. Il en existe une gravure dans la « Galerie du Palais Royal gravée d’après les tableaux des differentes ecoles qui la composent : avec un abrégé de la vie des peintres & une description historique de chaque tableau », tome II, 1808 (Cote Bnf MFILM V-293). Le commentaire est le suivant : « Jupiter épris de la beauté de Ganymède, fils de Troas roi des Troyens, le transporte sous la forme d’un aigle sur l’Olympe, où la jeune Hébé lui remet la coupe du nectar pour le servir lui-même aux Dieux. Dans l’éloignement on voit ces dieux assis à un banquet : Rubens a rendu ce sujet de la manière la plus pittoresque, et si l’on remarque dans ce tabkeau quelques uns des défauts que l’on reproche à ce grand Maître, on y retrouve aussi le cachet d ece génie vaste qui a traité tous les genres, qui n’ets inférieur dans aucun, et sublime dans presque tous. »

Composition de l'image :
Scène (espace vague/espace restreint)
Objets :
Coupe
Autre scène au second plan
Aigle
Sources textuelles :
Ovide, Métamorphoses, 10 (Orphée/Ganymède/Pygmalion/Atalante&Hippomène)
vv. 155-161
Virgile, Énéide (inachevée en 19 à la mort du poète)
V, 252-257 (Ganymède brodé sur une chlamyde offerte à Cloanthe)
Sujet de recherche :
S. Lojkine, Bacchanale et rire des dieux dans la peinture de Rubens

Informations techniques

Notice #000845

Image HD

Identifiant historique :
A0164
Traitement de l'image :
Scanner
Localisation de la reproduction :
Collection particulière
Bibliographie :
Charles Scribner III, Rubens, Ars Mundi, 1990
n° 7, p. 68