Aller au contenu principal

Dom Garcie de Navarre (MoliĂšre, II, 1734) - Boucher

Date :
1734
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre, eau-forte
Sujet de l'image :
Rés in-4° E49d à E54d
ƒuvre signĂ©e
LĂ©gende

Analyse

DOM GARCIE, [regardant par la porte qu’Élise a laissĂ©e entrouverte, didascalie ajoutĂ©e dans l’éd. de 1734]
    Que vois-je Î justes Cieux !
   Faut-il que je m’assure au rapport de mes yeux ?
   Ah ! sans doute ils me sont des témoins trop fidÚles,
   Voilà le comble affreux de mes peines mortelles,
   Voici le coup fatal qui devoit m’accabler ;
   Et quand par des soupçons je me sentois troubler,
   C’étoit, c’étaoit le ciel, dont la sourde meance
   PrĂ©sageoit Ă  mon cƓur cette horrible disgrĂące. » (Acte IV, scĂšne 7, vv. 1222-1229)
   
   Dom Garcie, prince jaloux, est amoureux et aimĂ© d’Elvire. Mais sa jalousie importune la princesse. On lui remet d’abord une lettre dĂ©chirĂ©e, qu’il interprĂšte comme une dĂ©claration Ă  son rival don Sylve (II, 4) : Elvire le dĂ©trompe en lui donnant Ă  lire la lettre complĂšte, qui lui Ă©tait destinĂ©e. Puis il surprend Elvire en tĂȘte Ă  tĂȘte avec dom Sylve (III, 3) et ne veut pas croire Ă  une simple arrivĂ©e inopinĂ©e de celui-ci, qu’elle Ă©tait en train d’éconduire. Enfin, alors qu’il s’apprĂȘtait Ă  entrer en compagnie de son confident dom Alvar, il croit voir « Un homme dans les bras de l’infidĂšle Elvire » (1241). C’est en fait Done IgnĂšs en habit de cavalier (reconnaissable Ă  sa boucle d’oreille) qui embrasse Elvire.
    « Par ces frĂ©quents soupçons, qu’on trouvoit odieux,
   Je cherchois le malheur qu’ont rencontrĂ© mes yeux. » (1278-9)

Annotations :

1. Signé sous la gravure à gauche « Inv. et dessiné par F. Boucher », à droite « Gravé par Lau. Cars. »
Légende : « Dom Garcie de Navarre | ou le prince Jaloux. ».

Sources textuelles :
MoliĂšre, Dom Garcie de Navarre ou le Prince jaloux (1661)
IV, 7, 1222-1229, Pléiade I 384-5

Informations techniques

Notice #009521

Image HD

Identifiant historique :
A8840
Traitement de l'image :
Photo numérique
Localisation de la reproduction :
Collection particuliĂšre (Cachan)