Aller au contenu principal
Les massacres du Triumvirat - Antoine Caron

Notice #009817

Image HD

Auteur(s) :
Caron, Antoine (1520 ou 1521-1599)
Date :
1566
Nature de l'image :
Peinture sur bois
Sujet de l'image :
Sujet historique. Massacres du Triumvirat
Lieu de conservation :
Paris, Musée du Louvre
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
RF 1939-28
Traitement de l'image :
Scanner
Localisation de la reproduction :
Collection particulière (Cachan)

Analyse

Analyse de l'image :
Le tableau fait d’abord référence au triumvirat d’Octave, Antoin et Lépide qui en 43 avant Jésus-Christ, après leur marche sur Rome, donnait en quelque sorte le coup de grâce à la république de Rome.
   Le triumvirat romain est mis en parallèle avec l’association, le 6 avril 1561, du connétable de Montmorency, de Jacques d’Albon de Saint-André et du duc de Guise contre la politique de tolérance religieuse de Catherine de Médicis. Les protestants qualifièrent cette ligue catholique de triumvirat.
   Caron a installé les massacres dans un paysage urbain romain : à droite au premier plan, l’empereur Commode en Hercule, derrière lui l’arc de Constantin et la pace du Capitole, avec la statue équestre en bronze de Marc-Aurèle. A gauche, faisant face à Commode, l’Apollon du Belvédère ; derrière lui en haut à gauche, l’arc de triomphe de Septime Sévère et, à la jointure des panneaux, la colonn de Trajan. Au fond à droite l’arc de triomphe de Titus et à gauche le mausolée de l’empereur Hadrien, devenu à la Renaissance le château Saint-Ange, avec le pont qui devant lui franchit le Tibre.
   Au centre, le Colisée est représenté ouvert. Derrière, au dessus de lui, le Panthéon et sa coupole.
Annotations :
2. Réalisée par Antoine Caron en un seul morceau, cette œuvre fut ensuite divisée en trois panneaux. En 1939, le marquis de Jaucourt, qui appartenait à une ancienne famille protestante depuis les Duplessis Mornay, l’offrit au musée du Louvre. La famille de Jaucourt donna, au XVIIIe siècle, à l’Encyclopédie son plus productif et fidèle collaborateur, le chevalier de Jaucourt.
Antoine Caron était le peintre officiel de Catherine de Médicis.