Aller au contenu principal

Parchemin. 222 feuillets + 38 bis. 40,5 × 29,8 cm. 2 grandes peintures et 24 miniatures placées au début de chaque églogue et de chaque livre des Géorgiques et de l’Enéide. Reliure refaite en 1983, veau brun lisse, remplaçant une reliure dijonnaise du début du XIXe s. en basane bleue à motifs antiquisants, tranches dorées.Manuscrit produit en France d’après l’écriture (1469) et la décoration (postérieure)F. 123v, dans le ciel de la miniature : « W Bourbon » (XVIe s.)F. 193v, armoiries peintes, de brun gris à chevron d’or et 3 pastilles de même, attribuées par P. Chenu à la famille Lallemant de Bourges, attribution inexacte, il pourrait plutôt s’agir d’armes de fantaisie.A appartenu aux Jésuites de Dijon (cf. Martène et Durand) au moins à partir de 1708.Acheté à Dijon en 1798 à la vente de l’abbé Pierre-Thomas Rousselot.