Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Montpellier
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
L’innocence foulée aux pieds (Les Liaisons dangereuses, 1796, front. I) - Monnet
L’innocence foulée aux pieds (Les Liaisons dangereuses, 1796, front. I) - Monnet Auteur : Monnet, Charles (1732-après 1808)
Œuvre signée.
Graveur : Langlois, Jérôme-Martin (1779-1838)

Cette notice fait partie d’une série : Laclos, Les Liaisons dangereuses, Londres, 1796 (pièce ou n° 1 / 15)

Datation : 1796

Source textuelle : Laclos, Les Liaisons dangereuses (1782)

Sujet de l’image : Fiction, 18e siècle

Nature de l’image : Gravure sur cuivre
Dimensions :  Hauteur 14,5 * Largeur 9,5 cm

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve, p Z 1205 (4-5)
Notice n° A1208   (n°5 sur 35)  Notice précédente  Notice suivante  Toutes les notices 
Comparaison avec d’autres notices : L’Innocence entraînée par l’amour - Greuze

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
Problème d'attribution des auteurs ; Mentions sur la page en dehors de l’image.
1. En haut, « FRONTISPICE ».
Au-dessus de la gravure, à droite « Tome I ».
Signé sous la gravure, à gauche « C. Monnet del[ineavit] », à droite « Langlois Jun[ior] Sculp[si]t ».
2. Placé face à la page de titre du volume 1.
La mention Langlois Junior indique qu’il s’agit du jeune Jérôme-Martin, le fils du miniaturiste Jérome Langlois (remarque de S. Lojkine).
Vincent Marie Langlois, dit le jeune (1786-?) selon Bénézit, frère de Pierre Gabriel Langlois, dit l’aîné (1754-vers 1810), est trop jeune pour avoir signé cette estampe.
3. Autre ex.: BnF Rés Y2 3184-3185, dans lequel les estampes sont avant la lettre ; les références de pages et la légende à venir sont imprimées sur les feuillets de protection des estampes.

Analyse de l’image :
    Dans ce frontispice allégorique, Valmont piétine Mme de Tourvel tandis que la marquise de Merteuil se cache derrière lui. Valmont brandit un masque, symbole de son hypocrisie, tandis que Mme de Tourvel tient sous le bras un agneau, symbole de son innocence. Un serpent est comme noué autour de la taille des deux libertins. Le paysage est un chaos de rochers et l’arrière-plan un ciel d’orage.


Sujet de recherche : B. Tane, Iconographie des Liaisons dangereuses
Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Bibliothèque nationale de France
Traitement de l’image : Scanner
Photographie sur papier    Commande n° 9608514 du 11/06/1996    Cliché n° B439
Localisation de la reproduction : Montpellier, Inst. de rech. sur la Renaissance l’âge classique & les Lumières
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Benoît Tane     Date de création : 14/02/2003
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 13/11/2017
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.