Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Invasion des Barbares (Henri Martin, Histoire de France, 1886) - Deschamps
Invasion des Barbares (Henri Martin, Histoire de France, 1886) - Deschamps Auteur : Deschamps, Émile (1822-1893)
Œuvre signée.

Cette notice fait partie d’une série : Henri Martin, Histoire de France populaire, Paris, Furne-Jouvet, s. d. (pièce ou n° 12 / 116)

Datation : 1886

Sujet de l’image : Histoire moderne. La Gaule
Dispositif : Bataille, massacre

Objet indexé dans l’image : Cheval

Nature de l’image : Gravure
Dimensions :  Hauteur 13,7 * Largeur 13,9 cm

Lieu de conservation : Collection particulière (Cachan)
Notice n° A3847   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Signé en bas au centre « E. Deschamps », à droite « M S » (ou MrS ?) 2. Chapitre VII, « Les Invasions barbares. — Fin de la Gaule romaine. (400-477.) », p. 53.

Analyse de l’image :
     « Quand le roi des Huns, Attila, eut fondé l’empire barbare, il attaqua l’empire romain. Il envahit d’abord l’empire d’Orient, et réduisit en déserts des régions entières. Partout où il passait, il semblait que la faux de la mort eût passé. Et il se faisait appeler le fléau de Dieu, parce qu’il était, disait-il, envoyé pour châtier la terre. Puis il se tourna contre l’Occident. Mais, là, il trouva devant lui un grand homme de guerre et un grand politique, tel que la société romaine en vit naître de temps à autre jusque dans sa dernière décadence. Celui-ci se nommait Aétius. Aétius réussit à réunir, pour la défense commune, tous les peuples qui occupaient la Gaule. Les Visigoths, les Burgondes, les Francs de la rive gauche du Rhin et les Gaulois armoricains s’allièrent avec les Gaulois restés soumis aux Romains. Avant que l’armée composée de toutes ces armées eût achevé de se rassembler, le roi des Huns entra en Gaule. La forêt Noire, tombant sous les haches, se transforma en barques innombrables,

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Cachan, Stéphane Lojkine
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Collection particulière
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 10/11/2005
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 06/01/2019
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.