Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
La Tiranie des fées détruite (Dessins pour le Cabinet des fées 1785) - Marillier
La Tiranie des fées détruite (Dessins pour le Cabinet des fées 1785) - Marillier Auteur : Marillier, Clément-Pierre (1740-1808)

Cette notice fait partie d’une série : Marillier, Dessins pour le Cabinet des fées, 2 vol., 1785 (pièce ou n° 18 / 126)

Datation : 1785

Source textuelle : [Mme d’Auneuil,] La tirannie des fées détruite, Paris, Vve R. Chevillon, 1702

Sujet de l’image : Fiction, 18e siècle
Dispositif : Scène (espace vague/espace restreint)

Objet indexé dans l’image : Centaure(s)

Nature de l’image : Dessin

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Manuscrits, Cote Bnf, DMS - ROTH 225 n°17
Notice n° A3868   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : La tyrannie des fées détruite (Cabinet des fées, 1785) - Marillier

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
Mentions sur la page en dehors de l’image.
1. Au-dessus de l’image à gauche « la tiranie des fées détruite », à droite « 5eme vol. ». Dans le cartouche sous le dessin « le bruit qu’ils firent en marchant la tira de sa rêverie, ».
2. 3e illustration du volume 5.
Initialement publié sous le titre : « La Tiranie des fées détruites, nouveaux contes dédiés à Madame la duchesse de Nourgogne par Madame la comtesse D. L. [=d’Auneuil], Paris, Veuve R. Chevillon, 1702, in-12, cote Bnf 8809.

Analyse de l’image :
    Histoire de Cléonice
    « Ils descendirent dans cette plaine, où la malheureuse Philonice gardoit jour & nuit ce monstrueux troupeau : ils la trouvèrent couchée sur le rocher, sa houlette d’une main & sa tête appuyée sur l’autre ; de grosses larmes couloient de ses yeux sur son beau sein, qui paroissoit à moitié découvert. Le jour commençoit à paroître quand ils approchèrent d’elle. Le bruit qu’ils firent en marchant la tira de sa rêverie : elle tressaillit de crainte de voir des monstres nouveaux ; mais le prince ne voulant pas la laisser davantage dans l’état déplorable où il la voyoit : puisqu’il n’est permis qu’aux monstres de vous approcher, divine princesse, lui dit-il, ne vous étonnez pas de nous voir, Elize & moi, sous cette forme hideuse ; rien ne paroît impossible à l’amour & à l’amitié joints ensemble : la fée Serpente, pitoyable à son ordinaire, nous a transformés ainsi, pournous donner le plaisir de passer nos jours auprès de nous. Hélas ! Anaxandre, reprit enfin la princesse après être revenue de son étonnement, quel démon ennemi de vos jours vous conduit ici l’un & l’autre ! » (p. 253)


Sujet de recherche : É. Caba, Le Conte au 18e s Texte & image dans Le Cabinet des fées, DEA juin 2005
Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Dijon, Amélia Belin, université de Bourgogne
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Elodie Caba     Date de création : 22/09/2005
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 16/01/2019
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.