Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Les Frelons & les Mouches à miel (Fables de La Fontaine, Barbin 1668) - Chauveau
Les Frelons & les Mouches à miel (Fables de La Fontaine, Barbin 1668) - Chauveau Auteur : Chauveau, François (1613-1676)
Œuvre signée.

Cette notice fait partie d’une série : Fables choisies mises en vers par M. de La Fontaine, in-4°, Denys Thierry, 1668 (pièce ou n° 20 / 115)

Datation : 1668

Source textuelle : La Fontaine, Fables (1668-1692) Livre I, Fable 21, Pléiade p. 62

Sujet de l’image : Fiction, 17e siècle

Objet indexé dans l’image : Abeille(s)

Nature de l’image : Gravure sur cuivre

Lieu de conservation : Versailles, Bibliothèque municipale centrale, Rés. Lebaudy in-4 32
Notice n° A4066   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Les Frelons & les mouches à miel (La Fontaine, Desaint & Saillant, 1755) - Oudry

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Signé « F. C. » en bas à droite.
2. Livre I, Fable 21.

Analyse de l’image :
    Texte de la fable :
   A l’œuvre on connaît l’artisan.
   Quelques rayons de miel sans maître se trouvèrent,
   Des Frelons les réclamèrent,
   Des Abeilles s’opposant,
   Devant certaine Guêpe on traduisit la cause.
   Il était malaisé de décider la chose :
   Les témoins déposaient qu’autour de ces rayons
   Des animaux ailés, bourdonnants, un peu longs,
   De couleur fort tannée et tels que les Abeilles,
   Avaient longtemps paru. Mais quoi ! dans les Frelons
   Ces enseignes étaient pareilles.
   La Guêpe, ne sachant que dire à ces raisons,
   Fit enquête nouvelle, et pour plus de lumière,
   Entendit une fourmilière.
   Le point n’en put être éclairci.
   De grâce, à quoi bon tout ceci ?
   Dit une Abeille fort prudente,
   Depuis tantôt six mois que la cause est pendante,
   Nous voici comme aux premiers jours.
   Pendant cela le miel se gâte.
   Il est temps désormais que le Juge se hâte :
   N’a-t-il point assez léché l’ours ?
   Sans tant de contredits et d’interlocutoires,
   Et de fatras, et de grimoires,
   Travaillons, les Frelons et nous :
   On verra qui sait faire, avec un suc si doux,
   Des cellules si bien bâties.
   Le refus des Frelons fit voir
   Que cet art passait leur savoir ;
   Et la Guêpe adjugea le miel à leurs parties.
   Plût à Dieu qu’on réglât ainsi tous les procès !
   Que des Turcs en cela l’on suivît la méthode !
   Le simple sens commun nous tiendrait lieu de Code :
   Il ne faudrait point tant de frais ;
   Au lieu qu’on nous mange, on nous gruge,
   On nous mine par des longueurs :
   On fait tant, à la fin, que l’huître est pour le juge,
   Les écailles pour les plaideurs.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Cachan, Stéphane Lojkine
Traitement de l’image : Photographie numérique
    Commande n°
Localisation de la reproduction : Collection particulière
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 04/01/2006
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 08/04/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.