Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Ne rien espérer d’illicite (Alciat, Emblematum Libellus, 1542)
Ne rien espérer d’illicite (Alciat, Emblematum Libellus, 1542)
Cette notice fait partie d’une série : Andreas Alciatus, Emblematum Libellus, Paris, Wechel, 1542 (pièce ou n° 80 / 116)

Datation : 1542

Sujet de l’image : Allégorie

Objets indexés dans l’image :
Autel / Colonnes / Fenêtre / Sol quadrillé

Nature de l’image : Gravure sur bois

Lieu de conservation : Munich, Bayerische Staatbibliothek
Notice n° A4121   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Ne pas espérer ce qui n’est pas permis (Emblèmes d’Alciat, 1551) // Publicité pour la navigation satellite sur BMW // Illicitum non sperandum (Emblèmes d’Alciat, 1551)

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. lllicitum non sperandum. [Emblème] LXXIX. Spes simul et Nemesis nostris altaribus adsunt, Scilicet ut speres non nisi quod liceat. 2. Traduction française par Lefevre, Paris, Wechel, 1536 (même gravure) : Rien esperer illicite. Selon l’antique fiction, Nemesis congnoist de tout vice: Et en faict la correction, Par vraye voye de Justice. A Esperance est donc complice, Pour donner doctrine visible, Que d’esperer n’est pas propice: Fors de chose que est loisible. Traduction Aneau, Macé Bonhomme, 1549 : On ne doibt esperer chose illicite. APODEIXE. Cy esperance, avec vengence habite, Pour n’esperer rien qui ne soit licite.

Analyse de l’image :
    Les attributs des deux statues sont pour une large part expliqués à l’emblème précédent. A gauche, Espoir est représenté assis sur un tonneau, les pieds posés sur une cage à oiseau, tenant dans sa main droite brandie un arc avec une flèche rompue et un objet circulaire difficile à identifier (un tambour ?). Le tonneau et la cage se reconnaissent mieux dans la gravure de chez Mathieu Bonhomme (voir lien). Le tonneau avec sa bonde est très net également à l’emblème précédent, « In Simulachrum Spei ». L’arc est l’arc de Cupidon et identifie Espoir et Désir : « car le vif doit espérer et non le mort ». L’oiseau en cage, « C’est la Corneille en son chant disant CRAS », demain en latin, le mot de l’espoir. Le tonneau évoque un apologue d’Hésiode : « Car lors que du tonneau vertus au ciel volerent: / Et que grans maulx urgens parmy le monde allerent: / Seullete demouray, monstrant que je esperance / Suis la seulle vertu, plus prestant d’assurance. » A droite, Vengeance lui tend un mors, signifiant par là qu’ell

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Munich, Bayerische Staatbibliothek
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Paris, Bibliothèque de l’École normale supérieure
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 25/01/2006
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 15/05/2017
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.