Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
La Statue de Bacchus (Alciat, Emblematum Libellus, 1542)
La Statue de Bacchus (Alciat, Emblematum Libellus, 1542)
Cette notice fait partie d’une série : Andreas Alciatus, Emblematum Libellus, Paris, Wechel, 1542 (pièce ou n° 68 / 116)

Datation : 1542

Sujet de l’image : Allégorie

Nature de l’image : Gravure sur bois

Lieu de conservation : Munich, Bayerische Staatbibliothek
Notice n° A4207   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : In statuam Bacchi. Dialogismus (Emblèmes d’Alciat, 1551)

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. In statuam Bacchi. [Emblème] LXVII.
Bacche pater, quis te mortali lumine novit,
  Et docta effinxit quis tua membra manu ?
Praxiteles, qui me rapientem Gnossida vidit,
  Atque illo pinxit tempore, qualis eram.
Cur iuvenis, teneraque etiam lanugine vernat
  Barba, queas Pylium cum superare senem ?
Muneribus quandoque meis si parcere disces,
  Iunior et forti pectore semper eris.
Tympana non manibus, capiti non cornua desunt :
  Quos nisi dementeis talia signa decent ?
Hoc doceo, nostro quod abusus munere sumit
  Cornua, et insanus mollia sistra quatit.
Quid vult ille color membris pene igneus ? omen
  Absit, an humanis ureris ipse focis ?
Cum Semeles de ventre parens me fulmine traxit
  Ignivomo, infectum pulvere mersit aquis.
Hinc sapit hic, liquidis qui nos bene diluit undis :
  Qui non, ardenti torret ab igne iecur.
Sed nunc me doceas, qui vis miscerier ? Et qua
  Te sanus tutum prendere lege queat ?
Quadrantem addat aquae, calicem sumpsisse falerni
Qui cupit, hoc sumi pocula more iuvat,

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Munich, Bayerische Staatbibliothek
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Paris, Bibliothèque de l’École normale supérieure
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 18/02/2006
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 04/12/2018
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.