Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Jean Bureau et ses canons (Henri Martin, Histoire de France, 1886) - Burgun
Jean Bureau et ses canons (Henri Martin, Histoire de France, 1886) - Burgun Auteur : Burgun, Georges Marcel, peintre (et graveur ?) français du 19-20e siècle
Œuvre signée.

Cette notice fait partie d’une série : Henri Martin, Histoire de France populaire, Paris, Furne-Jouvet, s. d. (pièce ou n° 108 / 116)

Datation : 1886

Sujet de l’image : Histoire moderne. 15e siècle. France

Nature de l’image : Gravure
Dimensions :  Hauteur 13,4 * Largeur 10,1 cm

Lieu de conservation : Collection particulière (Cachan)
Notice n° A4665   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Signé en bas au centre « BURGUN ». 2. Chapitre XXXIV, Fin de la guerre des Anglais. Les conseillers de Charles VII (1431-1453.), p. 505.

Analyse de l’image :
    Agnès Sorel devient la maîtresse de Charles VII et soutient Jacques Cœur, qui après avoir fait fortune dans le commerce en Méditerranée, s’est maître des monnaies et est entré au Conseil du roi « Charles VII, qui n’avait pas voulu se laisser conduire par une sainte, obéit à sa maîtresse, et, tant qu’elle vécut, Jacques Cœur ets es collègues restèrent unis et inébranlables à leur poste. Le moment décisif fut en cette année 1439, où le connétable, découragé, voulait tout abandonner. Les bonnes nouvelles qu’il reçut et qui le retinrent, comme nous l’avons dit plus haut, étaient que ses amis l’emportaient définitivement dans le conseil, que les grand sprojets qu’il avait formés avec eux seraient exécutés, et qu’on lui envoyait des soldats, de l’argent et des munitions pour assiéger Meaux, la principale place d’armes qu’eussent gardée les Angais dans l’intérieur du royaume. Jacques Cœur avait fourni l’argent. Jean Bureau arriva avec ses canons, et le connétable et lui marchèrent sur Meaux. Jean Bureau eut

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Collection particulière (Cachan)
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Collection particulière
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 07/10/2006
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.