Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Louis XI au Plessis-lez-Tours (H. Martin, Histoire de France, 1886) - Burgun
Louis XI au Plessis-lez-Tours (H. Martin, Histoire de France, 1886) - Burgun Auteur : Burgun, Georges Marcel, peintre (et graveur ?) français du 19-20e siècle
Œuvre signée.

Cette notice fait partie d’une série : Henri Martin, Histoire de France populaire, Paris, Furne-Jouvet, s. d. (pièce ou n° 114 / 116)

Datation : 1886

Sujet de l’image : Histoire moderne. 15e siècle. France

Objets indexés dans l’image :
Autre scène au second plan / Chien / Fenêtre

Nature de l’image : Gravure
Dimensions :  Hauteur 13,8 * Largeur 10,4 cm

Lieu de conservation : Collection particulière (Cachan)
Notice n° A4671   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Signé en bas à gauche « BURGUN ». 2. Chapitre XXXVII, Successions de Bourgogne et d’Anjou, et réunion de la Bretagne. Fin de Louis XI. Charles VIII. (1477-1493.), p. 565.

Analyse de l’image :
     « Louis XI ne se sentait aimé de personne, et sa défiance contre tout le monde allait toujours augmentant. Sa santé s’étant affaiblie, il ne courait plus sans cesse les grandes routes comme autrefois, et restait presque toujours enfermé dans son château du Plessis, près de Tours. Il vivait là solitaire, comme un oiseau de nuit dans un vieux donjon. […] Le roi croyait toujours qu’on venait pour l’assassiner, et le chef de sa police, son prévôt des maréchaux, appelé Tristan l’Ermite, faisait prendre au moindre soupçon les passants et les voyageurs, et les faisait mourir sans grand indice ni preuve, dit la chronique. Autant la peur troublait Louis XI, autant l’ennui le rongeait, malgré ses occupations et ses affaires sans nombre. Il se faisait amener des animaux rares des contrées lointaines ; il mandait de toutes parts des joueurs d’instruments et desbergers qui jouaient devant lui les airs et dansaient les danses de leurs pays. Mais rien ne réussissait à le distraire, et il se dégoûtait aussitôt de ce qu

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Collection particulière (Cachan)
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Collection particulière
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 07/10/2006
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.