Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Manœuvre des chassis (Encyclopédie, t. 27, Machines de théâtre, 2e s., Pl. 22)
Manœuvre des chassis (Encyclopédie, t. 27, Machines de théâtre, 2e s., Pl. 22) Auteur : Radel, Louis François Petit-Radel dit (1739-1818)
Œuvre signée.
Graveur : Benard, graveur pour l’Encyclopédie, XVIIIe siècle

Cette notice fait partie d’une série : Recueil de planches sur les sciences, les arts libéraux… (Encyclopédie Diderot) (pièce ou n° 32 / 32)

Datation : 1772

Sujet de l’image : Histoire des sciences, mécanique
Dispositif : Décoration théâtrale

Nature de l’image : Gravure sur cuivre

Bibliographie : L’Encyclopédie Diderot et D’Alembert, Planches, éd. J. Proust, Hachette, 1985, p. 122
Notice n° A5513   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Signé sous la gravure à gauche « Radel Del. », à droite « Benard Fecit ».
2. PLANCHE XXII.
Elévation en coupe sur la longueur de la charpente du comble & des chemins de face avec les corridors, & l’élévation des chassis du théâtre avec les tambours nécessaires pour le développement des chemins de face. A, A, coupe de la charpente du comble sur la longueur. B, B, élévation des chassis portant les décorations du théâtre. C, plancher du théâtre. D, coupe du premier corridor du ceintre servant à manœuvrer les retraites des machines. E, second corridor du ceintre où sont les treuils pour monter les contrepoids. F, F, mantonnets en bois portant les conduits pour le char servant à faire aller & venir les machines de face. G, G, tambours servant au développement des fils pour monter & descendre les machines de face. H, retraite de communication des tambours manœuvrant dessus le ceintre. I, tambour de renflement sur lequel est enveloppée la retraite de communication aux contrepoids. K, retraite accrochée au char, servant à le faire aller & venir. Cette retraite est arrêtée sur le tambour G, à la longueur que l’on veut faire venir la machine, de même que le cordage de communication du tambour de renflement I est arrêté sur le contrepoids, à la hauteur que le renflement du tambour lui permet de descendre, suivant la hauteur que les machines ont à monter de face du fond du théâtre au-dessus de l’avant-scene. L, L, chemin que font ordinairement les machines de face. M, M, fils portant la machine passant à-travers des chars & des moufles arrêtées sur les chemins passant au plancher du ceintre pour s’envelopper sur le tam-bour G. N, moufle dans laquelle passent les fils qui sont arrêtés sur les mantonnets qui portent le chemin. O, char servant à faire aller les machines. P, P, con-duits sur lesquels coule le char & dans lequel passent les fils.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché :
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 07/08/2007
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 11/04/2021
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.